Premier cours du lab dans la zone «MITIC au service des élèves à besoins d’éducatifs particuliers ».

Stéphanie Corminboeuf, collaboratrice pédagogique au SESAM et spécialiste des moyens informatiques pouvant soutenir les élèves à besoins éducatifs particuliers, a animé un atelier de 90 minutes qui a offert aux enseignants présents des pistes pour adapter les documents, fiches, évaluations distribués aux élèves, tout particulièrement les élèves souffrant de troubles dys, pour les rendre plus accessibles. Cette manière de travailler s’inscrit dans la mouvance du Access for all, En améliorant l’accès aux supports d’enseignement pour les élèves BEP, on améliore les apprentissages de tous.

Le cours a débuté par une prise de conscience des défis de déchiffrage pour les élèves dys. Puis nous avons exploré une série d’outils qui permettent l’adaptation rapide des documents sans nécessiter des installations ou des compétences complexes.

Nous avons passé beaucoup de temps à tester Aidodys, un logiciel sur le web.

Une fois qu’on a créé un compte sur ce site, on peut paramétrer des profils particuliers pour les élèves BEP de notre classe (choix des polices, marquages des sons et syllabes qui posent problème, augmentation des espaces entre les mots, etc.) puis appliquer ces profils sur les documents WORD ou PDF qu’on a réalisés pour la classe et finalement les réexporter pour les distribuer aux élèves.

Pour les élèves plus âgés, Aidodys offre également un plug in à installer sur le navigateur Internet pour que la lecture des pages soient facilée.

Nous n’avons pas eu l’occasion de tester le ruban WORD du Cartable fantastique, car cet outil magnifique n’est disponible que sur PC.

Son avantage est l’intégration des outils de maths, par exemple la constitution de tableaux ergonomiques pour les conversions de masse.

Pour finir, nous avons passé en revue une fiche de recommandations, validée par les Services,  qui liste des trucs simples et éprouvés (Dyslexie_amenagements pedagogiques) pour améliorer l’accessibilité de ses documents.

 

Un atelier riche en pistes qu’on peut mettre en pratique dès le lendemain. Prochain atelier demandé par les participants: la synthèse vocale.