La réalisation de petits film d’animation (stopmotion) est une technique d’animation (image par image) permettant de créer un mouvement à partir d’objets immobiles.

Si les dessins animés classiques sont une succession de dessins peints animés à raison de 24 images par seconde, on peut envisager l’animation avec de nombreux autres supports : papiers découpés, pâte à modeler, origami… etc.

Pour mettre en évidence l’animation de prises de vues successives, on peut s’amuser avec un appareil photo pour commencer…amusant et enrichissant du point de vue du tâtonnement expérimental! Le cinéma d’animation n’est évidemment pas une discipline du PER. Il faut le voir comme un projet fédérateur de plusieurs autres disciplines : Français, Arts visuels, MITIC, Sciences, Capacités transversales, MITIC, Mathématiques, etc..

L’intérêt de cette pédagogie par projet porte sur le sens donné aux compétences acquises par les élèves en les renforçant par des réalisations valorisantes. Cela peut également fournir des situations pour faire émerger de nouvelles compétences.

La mise en œuvre de ce type de projet semble souvent trop difficile aux enseignant-e-s. Pourtant, la chose n’est pas aussi compliquée qu’elle en a l’air…